Petite histoire de l'informatique

0100-01-01 00:00:00

Jules César chiffre ses messages

En cryptographie, le chiffrement par décalage, aussi connu comme le chiffre de César ou le code de César (voir les différents noms), est une méthode de chiffrement très simple utilisée par Jules César dans ses correspondances secrètes (ce qui explique le nom « chiffre de César »)

1000-01-01 00:00:00

Al-Khwarizmi

Muhammad Ibn Mūsā al-Khuwārizmī, généralement appelé Al-Khwarizmi, un mathématicien, géographe, astrologue et astronome perse est l'auteur du premier manuel d'algèbre. Ce livre contient six chapitres. Il ne contient aucun chiffre. Toutes les équations sont exprimées avec des mots et donc les premiers algorithmes.

1450-01-01 00:00:00

Jacques Vaucanson

Jacques Vaucanson, ou Jacques de Vaucanson, né le 24 février 1709 à Grenoble, est un inventeur et mécanicien français. À partir de 1733 ou 1735 et jusqu’en 1737 ou 1738, il construit son premier automate, le flûteur automate, qui joue de la flûte traversière. Son automate le plus sophistiqué : un canard digérateur, exposé en 1744 au Palais-Royal, qui peut manger et digérer, cancaner et simuler la nage. Le mécanisme, placé dans l’imposant piédestal, était laissé visible par tous, dans le but de montrer la complexité du travail accompli. Des témoignages attestent que les mouvements du canard étaient d’un «réalisme quasi naturaliste».

1450-01-01 00:00:00

Johannes Gutenberg invente l'imprimerie

Né vers 1400 à Mayence dans le Saint-Empire romain germanique, Gutenberg est un imprimeur dont l'invention des caractères métalliques mobiles en Europe a été déterminante dans la diffusion des textes et du savoir. On estime qu'au XVIIIème siècle, le nombre total de livres imprimés était d'environ un milliard, ce qui a totalement changé l'accès au savoir et donc l'équilibre social.

1801-01-01 00:00:00

Joseph Marie Jacquard

Joseph Marie Charles dit Jacquard, né le 7 juillet 1752 à Lyon, est un inventeur français, à qui l'on doit le métier à tisser mécanique programmable dit métier Jacquard. Ayant étudié seul la mécanique, il met au point, en 1801, le métier à tisser Jacquard, dit métier Jacquard. Dans la continuité des travaux de Jacques de Vaucanson, il équipe son métier d'un mécanisme sélectionnant les fils de chaîne à l'aide d'un programme inscrit sur des cartes perforées (que l'on doit à Basile Bouchon). Il devient ainsi possible à un seul ouvrier de faire fonctionner le métier à tisser, sans l'assistance d'un tireur de lacs (emploi généralement tenu par une femme).

1821-01-01 00:00:00

Charles Babbage

ECharles Babbage, né le 26 décembre 1791 à Londres, est un polymathe, mathématicien et inventeur visionnaire britannique qui fut l'un des principaux précurseurs de l'informatique. Il fut le premier à énoncer le principe d'un ordinateur. C'est en 1834, pendant le développement d'une machine à calculer destinée au calcul et à l'impression de tables mathématiques (la machine à différences) qu'il eut l'idée d'y incorporer des cartes du métier Jacquard, dont la lecture séquentielle donnerait des instructions et des données à sa machine, et donc imagina l'ancêtre mécanique des ordinateurs d'aujourd'hui. Il n'acheva jamais sa machine analytique, mais il passa le reste de sa vie à la concevoir dans les moindres détails et à en construire un prototype. Un de ses fils en construisit l'unité centrale (le moulin) et l'imprimante en 1888 et fit une démonstration réussie de calcul de table à l'académie royale d'astronomie en 1908.

1832-01-01 00:00:00

Samuel Morse ou Alfred Vail

Le code Morse, souvent attribué à Samuel Morse, mais dont d'autre tendent à attribuer la paternité à son assistant, Alfred Vail, est inventé en 1832 pour la télégraphie. Ce codage de caractères assigne à chaque lettre, chiffre et signe de ponctuation une combinaison unique de signaux intermittents. Le code morse est considéré comme le précurseur des communications numériques.

1843-01-01 00:00:00

Ada Lovelace

Ada Lovelace, de son nom complet Augusta Ada King, comtesse de Lovelace, née Ada Byron le 10 décembre 1815 à Londres est une pionnière de la science informatique. Elle est principalement connue pour avoir réalisé le premier programme informatique, lors de son travail sur un ancêtre de l'ordinateur : la machine analytique de Charles Babbage.

1871-04-30 00:00:00

Thomson découvre l'électron

C'est l'une des avancées les plus importantes de la physique moderne : la mise au jour de la première particule élémentaire.

1876-02-14 00:00:00

Bell invente le téléphone

Le 14 février 1876, l'Américain d'origine anglaise Alexander Graham Bell dépose un brevet pour un système de transmission de la voix. Quelques heures plus tard, son compatriote Elisha Gray fait de même. Ce sont les recherches menées à partir de 1870 pour transmettre simultanément plusieurs messages sur la même ligne du télégraphe (inventé en 1837), en utilisant le courant alternatif et non continu, qui devaient mener à l’invention du téléphone. L'histoire a retenu le 10 mars 1876 comme date pour la première transmission sur des fils électriques d'un message vocal, quand Bell réussit à transmettre jusqu'à une pièce située à un autre étage, où se tenait son assistant Thomas Watson, une phrase demeurée célèbre : « Monsieur Watson, venez ici, j'ai besoin de vous ! ».

1904-01-01 00:00:00

Fleming invente la diode

John Ambrose Fleming FRS1 (né à Lancaster le 29 novembre 1849 ) est un physicien et ingénieur électricien anglais. Il est passé à la postérité en tant qu’inventeur du kenotron (1904), la première lampe à effet thermoionique ou tube électronique, qui est l'ancêtre des diodes à semiconducteurs.

1906-01-01 00:00:00

ElectricDog

Il faut attendre 1915 avec le chien électrique de Hammond et Miessner pour que les automates commencent à réagir à leur environnement. « Electric dog », était une machine électrique à roues dont le mécanisme la faisait s’orienter vers les sources lumineuses. Les deux chercheurs s’étaient inspirés des travaux du biologiste Jacques Loeb et de ses théories sur le comportement d’un certain nombre d’insectes attirés par la lumière (phototropisme).

1906-01-01 00:00:00

Lee de Forest invente la triode

En inventant la valve Audion, ou triode, en 1906, le physicien américain Lee De Forest (1873-1961) fait accomplir un progrès essentiel à l'électronique.

1915-01-01 00:00:00

Transmission sans fil de la voix

Guglielmo Marconi est reconnu comme étant l'un des inventeurs de la radio

1926-01-01 00:00:00

Invention de la télévision

L'Écossais John Logie Baird effectue, à Londres, la première retransmission publique de télévision en direct : télévision à système mécanique (sans tube cathodique).

1930-01-01 00:00:00

Alan Turing

Alan Mathison Turing, né le 23 juin 1912 à Londres, est un mathématicien et cryptologue britannique, auteur de travaux qui fondent scientifiquement l'informatique. Pour résoudre le problème fondamental de la décidabilité en arithmétique, il présente en 1936 une expérience de pensée que l'on nommera ensuite machine de Turing et des concepts de programme et de programmation, qui prendront tout leur sens avec la diffusion des ordinateurs, dans la seconde moitié du XXème siècle. Son modèle a contribué à établir la thèse de Church, qui définit le concept mathématique intuitif de fonction calculable. Durant la Seconde Guerre mondiale, il joue un rôle majeur dans la cryptanalyse de la machine Enigma utilisée par les armées allemandes. Ce travail secret ne sera connu du public que dans les années 1970. Après la guerre, il travaille sur un des tout premiers ordinateurs, puis contribue au débat sur la possibilité de l'intelligence artificielle, en proposant le test de Turing. Vers la fin de sa vie, il s'intéresse à des modèles de morphogenèse du vivant conduisant aux «structures de Turing»

1932-01-01 00:00:00

Magnétophone sur papier photo-électrique

En 1932, Merle Duston a créé un magnétophone qui a utilisait une bande de papier traité chimiquement, capable d'enregistrer les sons et de la voix.

1943-01-01 00:00:00

ENIAC

L'ENIAC (acronyme de l'expression anglaise Electronic Numerical Integrator And Computer), est en 1945 le premier ordinateur entièrement électronique construit pour être Turing-complet. Il peut être reprogrammé pour résoudre, en principe, tous les problèmes calculatoires. Physiquement l'ENIAC est une grosse machine, il contient 17 468 tubes à vide, 7 200 diodes à cristal, 1 500 relais, 70 000 résistances, 10 000 condensateurs et environ 5 millions de soudures faites à la main. Son poids est de 30 tonnes pour des dimensions de 2,4 × 0,9 × 30,5 m occupant une surface de 167 m2. Sa consommation est de 150 kW.

1947-12-23 00:00:00

Invention du transistor

À la suite des travaux sur les semi-conducteurs, le transistor a été inventé le 23 décembre 1947 par les Américains John Bardeen, William Shockley et Walter Brattain, chercheurs des Laboratoires Bellnote. Ces chercheurs ont reçu pour cette invention le prix Nobel de physique en 1956.

1951-01-01 00:00:00

Grace Murray Hopper

Grace Murray Hopper, née le 9 décembre 1906 à New York, est une informaticienne américaine et Rear admiral (lower half) de la marine américaine. Elle est la conceptrice du premier compilateur en 1951 (A-0 System) et du langage COBOL en 1959. Elle est aussi à l'origine de l'utilisation du mot «bug», insecte en anglais, pour désigner un problème informatique. En effet, en détectant une panne, elle trouva une mite coincée dans un des trous d'une carte perforée. Sur son rapport elle colla le morceau de carte avec un commentaire désignant l'insecte comme coupable de la panne...

1954-01-01 00:00:00

Apollo Guidance Computer (AGC)

L'Apollo Guidance Computer (AGC) est l'ordinateur embarqué de navigation et de pilotage installé dans les vaisseaux spatiaux des missions Apollo. Il a été conçu par la société MIT Instrumentation Laboratory. C'est le premier ordinateur à avoir recours aux circuits intégrés (CI). Il y avait un AGC dans le module de commande et un autre dans le module lunaire Apollo. Utilisé en temps réel par l'astronaute-pilote pour recueillir et fournir des informations de vol, et pour le contrôle automatique de toutes les fonctions de navigation du vaisseau spatial. L'AGC est un ordinateur effectuant des traitements en temps réel. Il est multitâche (jusqu'à 6 tâches exécutées en parallèle). La mémoire utilise des mots de 16 bits : elle est composée de 72 ko (36 864 mots) de mémoire morte contenant l'ensemble des programmes et de 4 ko (2 048 mots) de mémoire vive (effaçable) utilisée par les traitements. Il pèse environ 32 kg. Lors de la mission Apollo 8, première satellisation autour de la Lune, la navigation fut quasi autonome, à partir des données de la centrale inertielle et des mesures angulaires effectuées au sextant par l'équipage2. Les missions suivantes firent davantage appel à des mesures de vitesse et de positions obtenues au sol à partir d'antennes au sol.

1954-01-01 00:00:00

1er ordinateur à transistors

Le TRADIC (pour TRAnsistor DIgital Computer) fut la première machine à n'utiliser que des transistors et des diodes et aucun tube à vide. il fut construit par Bell Labs pour l'US Air Force qui était intéressé par le caractère léger d'un tel ordinateur pour un usage embarqué. Cette machine était constituée de 700 transistors et 10000 diodes. En deux ans d'utilisation continue, seules 17 de ces diodes faillirent ce qui dépassait considérablement la fiabilité les tubes à vide. (date incertaine)

1954-01-01 00:00:00

Invention de la disquette

La disquette, aussi appelée disque souple (floppy disk en anglais) est un support de stockage. Sa capacité maximale était d'environ 2,95 Mo.

1969-01-01 00:00:00

Arpanet

ARPANET ou Arpanet (acronyme anglais de «Advanced Projects Agency Network», souvent typographié «ARPAnet») est le premier réseau à transfert de paquets développé aux États-Unis par la DARPA. Le projet fut lancé en 1966, mais ARPANET ne vit le jour qu'en 1969. Sa première démonstration officielle date d'octobre 1972. Le concept de commutation de paquets (packet switching), qui deviendra la base du transfert de données sur Internet, était alors balbutiant dans la communication des réseaux informatiques. Les communications étaient jusqu'alors basées sur la communication par circuits électroniques, telle que celle utilisée par le réseau de téléphone, où un circuit dédié est activé lors de la communication avec un poste du réseau.

1971-01-01 00:00:00

CD-ROM

Un CD-ROM (de l’anglais «Compact Disc Read Only Memory» signifiant «disque compact en lecture seule»), parfois écrit cédérom, est un disque optique utilisé pour stocker des données sous forme numérique destinées à être lues par un ordinateur ou tout autre lecteur compatible (salon, console de jeu, etc.). Le CD-ROM est une évolution du CD audio original, qui était destiné uniquement aux données numériques musicales prévues pour un lecteur de CD de chaîne hi-fi ou de baladeur. Grâce à leur grande capacité de stockage et leur compacité, les CD-ROM ont supplanté les disquettes dans la distribution des logiciels et autres données informatiques. Sa capacité est d'environ 700 Mo de données informatiques.

1971-01-01 00:00:00

Airbus 320

Sortie de l’Airbus 320, premier avion équipé de commandes électriques informatisées

1971-01-01 00:00:00

1ère mémoire intégrée sur une puce

Annoncée au monde dans le numéro d'Electronic News daté du 15 novembre 1971, la célébrité de la puce Intel 4004, petit processeur à architecture 4-bits atteignant une fréquence de 108 kHz, repose surtout sur le fait qu'il a été le premier microprocesseur à être commercialisé. Intégrant 2300 transistors (les microprocesseurs en ont aujourd'hui jusqu'à 1 milliard), ses concepteurs, Martian Hoff (surnommé Ted Hoff) et Federico Faggin, étaient absolument convaincus que le 4004 transformerait le marché dans un secteur dominé par un produit, à l'époque très prisé, les calculatrices électroniques de bureau.

1971-01-01 00:00:00

Métro automatisé de Lille

En 1967, l’Angleterre introduit les métros autonomes de niveau GoA 2 (ATO, Système avec opérations automatiques) sur la ligne de métro Victoria Line à Londres. Mais c'est avec le niveau d’autonomie GoA4 que l'on peut considérer comme un métro comme autonomes. Ils sont entièrement automatiques et ne nécessitent aucun personnel à bord. C'est le cas du métro informatisé sans conducteur à Lille.

1990-01-01 00:00:00

Honda-P2

La série P est une progression chronologique de prototypes de robots humanoïdes développés par Honda.

1990-01-01 00:00:00

Le WEB

Le World Wide Web (WWW), littéralement la «toile (d’araignée) à l'échelle mondiale», communément appelé le Web, et parfois la Toile, est un système hypertexte public fonctionnant sur Internet. Le Web permet de consulter, avec un navigateur, des pages accessibles sur des sites. L’image de la toile d’araignée vient des hyperliens qui lient les pages web entre elles. Le Web n’est qu’une des applications d’Internet, distincte d’autres applications comme le courrier électronique, la messagerie instantanée et le partage de fichiers en pair à pair. Le Web a été inventé au CERN à Genève par Tim Berners-Lee et le Belge Robert Cailliau plusieurs années après Internet. C'est également le Web qui a rendu les médias grand public attentifs à Internet. Depuis, le Web est fréquemment confondu avec Internet.

1997-01-01 00:00:00

Deep Blue

Deep Blue est un superordinateur spécialisé dans le jeu d'échecs par adjonction de circuits spécifiques, développé par IBM au début des années 1990. Il est le premier à batte le champion du monde d'échecs de l'époque, Garry Kasparov.

1999-01-01 00:00:00

AIBO

AIBO (Artificial Intelligent Robot, homonyme de 相棒 du japonais "compagnon", "partenaire") est un chien robot de compagnie développé et commercialisé par Sony. Il voit le jour officiellement le 11 mai 19991. Les AIBOs peuvent se déplacer, voir leur environnement et reconnaître des commandes vocales. Ils sont considérés comme étant des robots autonomes et peuvent apprendre et mûrir sous la conduite de leur propriétaire, par des stimuli provenant de leur environnement ou grâce à d'autres robots. Par ailleurs, les AIBOs ont été conçus de façon à être caractériels et n'obéissent pas systématiquement aux ordres.

2007-01-01 00:00:00

Smartphone

Un smartphone (téléphone intelligent, téléphone multifonction ou ordiphone au Québec ou encore mobile multifonction en France) est un téléphone mobile disposant en général d'un écran tactile, d'un appareil photographique numérique, des fonctions d'un assistant numérique personnel et de certaines fonctions d'un ordinateur portable. Les précurseurs des smartphones sont apparus à la fin des années 1990, mais il faut attendre 2007, année de commercialisation de l'iPhone (premier smartphone avec interface tactile multipoint), pour que ce marché s'étende considérablement. i

Petite histoire de l'informatique

Launch
Copy this timeline Login to copy this timeline 3d

Contact us

We'd love to hear from you. Please send questions or feedback to the below email addresses.

Before contacting us, you may wish to visit our FAQs page which has lots of useful info on Tiki-Toki.

We can be contacted by email at: hello@tiki-toki.com.

You can also follow us on twitter at twitter.com/tiki_toki.

If you are having any problems with Tiki-Toki, please contact us as at: help@tiki-toki.com

Close

Edit this timeline

Enter your name and the secret word given to you by the timeline's owner.

3-40 true Name must be at least three characters
3-40 true You need a secret word to edit this timeline

Checking details

Please check details and try again

Go
Close