30 ans de TVT Innovation

A Toulon, les idées foisonnent et les rêves se réalisent. TVT a 30 ans. Nous ne pouvons que nous réjouir en constatant le chemin parcouru avec succès. Il a fallu démontrer notre ambitieux projet pour doter Toulon et le Var à la place qu'ils méritent.

La clé de la réussite passait nécessairement par cette vision partagée d'un avenir innovant, et cette envie de travailler ensemble, afin de changer la donne, libérer l'initiative, et lancer le pari de l'innovation. 30 ans après le changement est en route et il doit se poursuivre.;xNLx;;xNLx;Merci à tous ces hommes et ces femmes qui ont doté Toulon, le Var et la Région d'atouts indispensables pour réussir l'avenir. Ils ont ouvert la voie.;xNLx;;xNLx;Avec et grâce à eux, l'avenir continue!

1988-01-18 00:00:00

1988 - 1ère réunion constitutive de Toulon Var Technopole

Daniel Colin, député du Var, est à l'initiative de cette volonté et rassemble les acteurs économiques autour d'un nouvel outil: Toulon Var Technopole. Parmi les membres fondateurs, nous pouvons citer : Daniel COLIN, Député du Var et Conseiller régional, Jean BOSSARD, Directeur général, Patrick VALVERDE, Secrétaire général au développement économique, et le préfet HARDY.

1988-03-28 00:00:00

1988 - Création de l'Institut Méditerranéen de Qualité à Lagoubran

C’est toujours dans le contexte de la Route des Hautes Technnologies, et de l’élaboration du Schéma Directeur de l’Enseignement Supérieur de la Recherche, que la Région Provence Alpes Côte d’Azur se dote d’un nouvel outil. Celui-ci est destiné à renforcer la communication entre les entreprises de pointe, de la recherche et des formations technologiques de haut niveau, par le biais de structures associatives pilotées par les entreprises. Le laboratoire de métrologie dimensionnelle existe depuis 1987 au sein de l’IUT de Toulon, sur le campus de La Garde. De vocation universitaire, ce laboratoire devient un centre technologique. Habilité par le BNM, le Bureau National de Métrologie, il assure la formation et les prestations aux entreprises, et peut délivrer des certificats d’étalonnage. Dès juillet 1991, l’Institut Méditerranéen de Qualité s’installe à Lagoubran et affiche au cœur de son architecture sa vocation technologique : une aile d’avion pou certains, une soucoupe volante pour d’autres, le bâtiment de l’IMQ ne passe pas inaperçu. Cet organisme, spécialisé dans la Mesure et le Contrôle, est composé d’un laboratoire, pour mesurer le degré de qualité de telle pièce de la production industrielle, et de salles de cours, pour proposer une école, pour former à la qualité les étudiants et les salariés d’entreprises. Dans les deux cas, l’objectif est de rendre plus performantes et plus compétitives les entreprises. Daniel Colin rappelle d’ailleurs que « La qualité est une condition incontournable de la réussite, pour assurer l’avenir des entreprises. »

1989-01-01 00:00:00

1989-1993 La Route des Hautes Technologies passe par Toulon

En 1986, le conseil régional de Provence-Alpes-Côte-d’Azur et l’Etat, élaborent ce concept pour dynamiser la région. Au retour d’un voyage sur la route 128 de Boston, est lancée l’idée de La Route des Hautes Technologies dans le Midi de la France. A l’instar de la fameuse route américaine, elle relierait la technopole de Sophia-Antipolis à Valbonne aux cinq autres sur 200 km : Château-Gombert et Luminy à Marseille, Aix 2000, Manosque-Cadarache, Avignon-Montfavet Agroparc et Toulon-Var Technopôle. Financée à hauteur de 350 millions de francs par an depuis 1987 par l’Etat, la Région et l’Europe, l’idée principale est de se doter au fil des ans d’entreprises high-tech, de laboratoires de recherche, de campus et d’écoles d’ingénieurs. Après la crise économique des chantiers navals et la vague de licenciements qui s’ensuit, ce programme d'action économique devient le fer de lance du développement régional. Ce réseau de télécommunications est destiné à créer des synergies entre la recherche et l’industrie. TVT rassemble les acteurs varois pour élaborer un Schéma Directeur de l'Enseignement Supérieur de la Recherche et du transfert de technologies sur 25 ans.

1989-02-01 00:00:00

1989 - Signature du protocole d'accord avec la DGA

TVT devient acteur de la diffusion de l’intelligence économique. Pour la première fois en France, l’armée s’est engagée à apporter son aide au développement d’entreprises. L’expérience se déroule à Toulon, où une nouvelle génération de technopole est née. « Nous ne referons pas Sophia » prévient Jean Bossard, directeur général de l’association Toulon Var Technologies. La technopole toulonnaise n’a pas les mêmes atouts que sa consoeur niçoise. Ancré dans la ville qui a été longtemps le fleuron de l’industrie navale française, le projet est unique puisque axé autour de la collaboration avec la Défense Nationale. En février, la direction des constructions et armes navales de Toulon, l’établissement des constructions et armes navales de Saint-Tropez et le Centre d’essais de la Méditerranée signent un protocole d’accord avec Toulon Var Technologie, jetant les bases de cette nouvelle alliance. Le contenu de l’accord soutient la recherche de domaines dans lesquels le transfert de technologie détenue par la DGA peut aider la création ou la croissance d’entreprises. Ces mesures concrêtes tendent à rapprocher les ressources militaires et civiles dans le domaine des hautes technologies autour de relations privilégiées. Le docteur Daniel Colin, évoque la richesse extraordinaire de Toulon, premier port de la Méditerranée. Selon lui, la Défense est une réserve de technologies, de trésors de recherches et d’inventions qui peuvent avoir des applications dans le civil. Les PME pourront demander à faire des essais dans les laboratoires de la DCAN, dont les instruments sophistiqués ne sont pas à portée de leur bourse. Il s’agit de tirer parti du savoir-faire, de la réserve des technologies et du tissu des relations de la Défense Nationale pour revitaliser l’économie varoise déstabilisée par l’effondrement des chantiers navals, en faisant coopérer l’armée et le civil dans le cadre d’une fertilisation croisée. Malgré ces relations privilégiées avec la Défense Nationale, la technopole ne sera pas militaire : l’objectif de l’agglomération est de créer d’ici cinq ans des écoles d’ingénieurs, des centres de recherche, un Institut de la Qualité, indispensables à la naissance d’une nouvelle industrie. Pour donner un éclairage plus médiatique à son action, TVT projette également de construire un immeuble « technologique » au centre de Toulon. Câblé, il regrouperait une école, un service de veille technologique et une pépinière d’entreprises. Sur la photo : signature du protocole d’accord entre le docteur COLIN et l’ingénieur général de l’armement GUETSCHEL, directeur de la DCAN à Toulon, l’ingénieur général de l’armement TALBOUTIER, ECAN Saint tropez, le capitaine de vaisseau SUBRA, directeur du Centre d’Essais de la Méditerranée et l’ingénieur général de l’armement CHAUMETON, sous directeur des études à la DCAN.

1989-12-11 00:00:00

1989 - Toulon Var Technopole devient Toulon Var Technologies

1990-07-01 00:00:00

1990 - Première pépinière d'entreprises

TVT met en place sa pépinière d'entreprises, à l'Ouest de Toulon, où se trouve également l'IMQ et le CRITT Mesure. Opérationnelle dès le mois de Juillet, sous la responsabilité d'un CEEI, la pépinière dispose de 360 m² pour 9 bureaux et propose aux entreprises un ensemble de services allant de l'accompagnement et de l'aide au projet à l'hébergement multi-services, ne pouvant excéder 23 mois. Cet accompagnement se caractérise par le montage d'un business plan prévisionnel sur 3 ans, avec des partenaires financiers, comptables, juridiques, destinés à créer une dynamique de création et de développement d'une entreprise. Depuis sa création en juin 1988, ce CEEI qui s'est intégré il y a 1 an à TVT, a aidé 40 entreprises dans le Var à se créer ou à se développer, et a contribué à la création de 150 emplois. Il s'agit d'entreprises essentiellement technologiques et innovantes.

1991-09-02 00:00:00

1991 -Création des premières écoles d'ingénieurs : l'ISEN et l'ISITV

Aucune école d'ingénieurs n'existaient à Toulon avant. Les toulonnais décident alors de calquer leur projet sur le modèle lillois, et partent rencontrer à Lille le Directeur de l’ ISEN Lille, Jean-Noël Decarpigny. Les lillois décident vite de faire équipe commune avec les toulonnais, et le projet prend forme. Quelques mois plus tard, issus de la collaboration entre le Conseil général, le Conseil régional, la Ville de Toulon et Toulon var Technopole, l’ouverture de l’ISEM (l’Institut Supérieur d’Electronique de la Méditerranée), prolongement de l’ISEN existant déjà à Lille, a lieu en octobre 1991. Elle représente une des premières concrétisations du programme ambitieux défini par le Schéma Directeur. Elle est accueillie dans des locaux provisoires au Mourillon, dans la villa Jules Verne. Elle est appuyée avec la création de l’ISITV (Institut des Sciences de l’Ingénieur de Toulon et du Var), également en 1991, qui propose quatre spécialités dans le but de permettre aux entreprises varoises de disposer de personnel qualifié dans ces disciplines : télécommunications, ingénierie marine, ingénierie des matériaux et ingénierie mathématique. Les programmes de ces écoles ont été mis au point en association avec les industriels concernés, lesquels siègent au conseil d’administration. À la sortie de l’école, le recrutement se fait en étroite coopération avec le corps enseignant : c’est un réel partenariat qui est mis en place. Une autre école d’ingénieurs, le CESTI, (Centre d’Enseignement Supérieur des Techniques de l’Ingénieur) ouvre ses portes en 1993. L’ISITV prend sa place sur le campus de La Garde, alors que l’ISEM se destine à être installée au centre ville de Toulon, dans la future Maison de la Technologie, qui représente un autre volet des grands axes prévus pour le développement de la technopole dématérialisée de Toulon.

1992-01-01 00:00:00

1992 - Entretiens de Porquerolles

TVT organise les premiers entretiens autour de la Valeur Immatérielle de l'entreprise, qui rassemblent de grands noms d'entreprises ou grands groupes nationaux et qui auront lieu dans le Var.

1992-07-01 00:00:00

Juillet 1992 - Centre relai à Draguignan

TVT ouvre une antenne à Draguignan.

1993-06-10 00:00:00

1993 - RENATER R3T2

L'Etat et la région provence-Alpes-Côte-d'Azur se sont engagés dans le cadre du contrat de plan Etat-Région (1989-1993) dans un vaste programme d'aménagement dont l'objectif est le développement économique régional. Le réseau R3T2 est une opération de ce programme, et tient son accès à internet par l'intermédiare de Renater, le réseau national de recherche, qui a pour vocation de fédérer les centres universitaires, les centres de recherches, et les laboratoires raccordés sur différents réseaux régionaux du territoire national.

30 ans de TVT Innovation

Launch
Copy this timeline Login to copy this timeline 3d